On fête le Mois des l’Océans! Nadarín, peindre une histoire.

Comme vous le savez, ce mois-ci, on fête le « Mois des océans » du Musée des Salines del Carmen avec un programme complet d’activités.

Nous avons planifié deux ateliers de narration avec expérimentation artistique destinés au public familial, dans le but de combiner art, divertissement dans les musées et éducation à l’environnement. De plus, tout au long du mois, une action sera entreprise dans les réseaux sociaux et dans le musée lui-même, afin de trouver parmi tous le nom idéal pour le rorcual qui préside les Salinas del Carmen. Mais nous en parlerons dans le prochain post.

Pourquoi consacrons-nous un mois entier aux océans?

Parce que le 8 juin, la Journée des Océans a été célébrée dans le monde entier dans le but de rappeler aux citoyens l’importance des océans pour notre planète et de sensibiliser l’opinion aux conséquences de l’action humaine sur eux, en proposant nécessaire réflexion sur la gestion durable de nos ressources naturelles. Et nous voulions participer à la diffusion de cet important message!

Ainsi, avec ces prémisses et considérant le musée comme un agent culturel et éducatif d’une grande pertinence pour la société et pour son importante mission de transmission du savoir mais aussi des valeurs, le Musée de Salinas del Carmen a décidé de lancer cette programmation d’activités qui ont débuté le samedi 15 juin à 11h30 avec l’activité intitulée « Nadarín. Peindre une histoire »

Et vous ne savez pas à quel point nous l’avons bien dépensé en racontant et en peindrant une histoire aussi salée et aussi belle que celle de Nadarín! Le conteur nous a emmenés plonger dans l’océan avec l’intrépide Nadarín et nous est plongé dans le monde de l’art et de l’imprimerie dans un atelier amusant dans lequel toute la famille a eu la chance de souffler et de souffler pour créer des bulles de couleurs , ou tamponner un tas de pommes de terre colorées de différentes manières, pour créer une murale  marine et remplie de petits poissons dans laquelle tous les personnages du conte Nadarín apparaissent un à un. Il y avait les méduses arc-en-ciel, le homard avec une énorme pince à épiler, le thon affamé, l’anguille si longue qu’on en avait parfois oublié la queue, la forêt d’algues qui poussait sur des roches au caramel, les anémones aux allures de palmiers, et bien sûr, ils étaient Nadarin et ses frères et sœurs.

Chacun a réinterprété le fond marin et ses habitants de manière totalement libre, nos ateliers cherchant avant tout à encourager la créativité des participants. Nous vous fournissons seulement une inspiration, dans ce cas la belle histoire de Nadarín, et quelques matériaux, certaines techniques, un espace et un temps … Et de là, la magie!

La recherche, l’expérimentation, la création, de nombreux points de peinture et de sourires ont été les ingrédients principaux d’une matinée amusante et très salée au Musée de Salinas del Carmen.

En plus de la création artistique et de l’expérimentation, l’histoire de Nadarín nous a appris beaucoup de choses et de valeurs importantes à travers les messages qu’elle nous a transmis. Petits et adultes ont vite compris tout ce que cette simple histoire cache. Et c’est que Nadarín nous a parlé de l’importance du travail d’équipe et de la coopération, nous disant qu’ensemble, nous sommes plus forts. Mais il parle aussi de diversité et de respect, il nous parle de nous dépasser et de nos peurs, il parle de résilience, que peu importe la situation, nous pouvons les surmonter parce que la mer – la vie – regorge de choses merveilleuses avec lesquelles Nadarín était à nouveau heureux malgré une mauvaise expérience. Des messages très importants, cachés derrière l’histoire d’un petit poisson qui vivait dans un coin perdu de la mer.

Et ne pensez pas que nous racontons l’histoire avec un livre à la main! Nous avons créé une immense fresque murale dans laquelle tous les personnages apparaissaient au fur et à mesure que l’histoire progressait … Vous ne pouvez pas imaginer le visage de nos participants lorsque l’éblouissante méduse arc-en-ciel est entrée en scène! Oh lá lá! Comme c’est coloré!

Dommage que certains d’entre vous l’aient manqué! Mais ne vous inquiétez pas car …

Le samedi 29 juin à 11h30, aura lieu « Le voyage de Jurella et des micro-plastiques »!

Une histoire, un voyage, un message important à transmettre aux enfants et aux adultes pour la sécurité des animaux marins et la lutte quotidienne pour la propreté des océans. Un conteur qui se termine par un atelier amusant pour inventer des mondes marins basés sur le recyclage artistique. Une matinée amusante d’histoires, d’éducation artistique et environnementale. Qu’en pensez vous? Vous vous inscrivez?

Il vous suffit de nous appeler au 928 17 49 26 ou de nous écrire un e-mail à esomaza@proasur.com ou info@museosalinasdelcarmen.es

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *